Étudiants : ce que vous devez savoir à propos de l'impôt

Préparer vos premières déclarations de revenus peut sembler compliqué, mais ça ne doit pas nécessairement être le cas! Nous sommes là pour vous aider. Voici quelques notions que vous devez connaître au sujet de la production des déclarations de revenus au Canada.

Quel est le fonctionnement du système fiscal canadien?

Les Canadiens doivent préparer et transmettre leurs déclarations de revenus personnelles pour l'année précédente (du 1er janvier au 31 décembre) au plus tard le 30 avril de l'année en cours. Autrement dit, vous devez préparer et transmettre vos déclarations pour la période allant de janvier à décembre 2018 au plus tard le 30 avril 2019.

Vos déclarations comprennent tous vos revenus pour l'année ainsi que les crédits d'impôt et les déductions que vous demandez. Cela sert à déterminer si vous avez de l'impôt à payer au gouvernement ou si vous obtiendrez un remboursement pour une partie ou la totalité des impôts qui ont été déduits de vos revenus.

Remarque : si vous résidiez au Québec au 31 décembre, vous devrez remplir une déclaration fédérale (destinée à l'ARC) et une déclaration provinciale (destinée à Revenu Québec).

Ai-je besoin de produire mes déclarations de revenus?

Oui! Si vous avez gagné un revenu durant l'année ou que vous voulez demander des crédits d'impôt, des déductions ou des prestations gouvernementales, vous devez produire vos déclarations.   Voici les détails.

  • Vous avez gagné ou reçu des sommes d'argent durant l'année

    Vous devez produire des déclarations si vous avez reçu un ou plusieurs des revenus ci-dessous durant l'année :

    • Revenus d'emploi (y compris les revenus occasionnels, par exemple ceux tirés des services de garde d'enfants assurés par un particulier, ainsi que les revenus provenant d'emplois à temps partiel ou à temps plein)
    • Pourboires et gratifications
    • Certaines bourses d'études, bourses d'entretien, subventions et bourses de perfectionnement
    • Paiements d'un régime enregistré d'épargne-études (REEE)
    • Intérêts provenant de placements (comptes bancaires, dépôts à terme, certificats de placement garanti, obligations d'épargne du Canada, etc.)
    • Revenus provenant de Airbnb ou de Uber

    Les exemples énumérés ci-dessus ne constituent pas les seules sources de revenus que vous devez déclarer. Pour voir la liste complète, cliquez ici.

    Assurez-vous de recueillir tous vos feuillets d'information (comme le T4 et le T4A). Certains de ces feuillets vous seront transmis par votre employeur; d'autres pourraient vous être envoyés par votre banque ou par le gouvernement.  Gardez à l'esprit que même si vous n'avez pas reçu de feuillet pour certains revenus (par exemple, si vous avez reçu des pourboires ou gagné un revenu provenant d'Uber), vous devez déclarer le montant de ces revenus.

  • Vous voulez demander des crédits d'impôt, des déductions ou des prestations gouvernementales

    Vous devez produire des déclarations de revenus si vous êtes dans l'une des situations suivantes :

    • Vous voulez demander des crédits d'impôt et des déductions (comme vos frais de scolarité ou les intérêts payés sur vos prêts étudiants) pour réduire les impôts que vous pourriez devoir payer sur les revenus que vous avez gagnés durant l'année.
    • Vous voulez demander des prestations gouvernementales (comme le crédit pour la TPS/TVH et l'allocation canadienne pour enfants).
    • Vous voulez reporter les montants inutilisés de vos crédits d'impôt à une année future

    Vous devez produire des déclarations pour pouvoir reporter les montants inutilisés de certains crédits d'impôt (comme votre crédit d'impôt pour frais de scolarité) à une année future si n'avez pas besoin de demander la totalité de ces montants dans vos déclarations cette année.

Cliquez ici pour voir la liste complète des situations exigeant que vous remplissiez des déclarations de revenus.

Je n'ai gagné aucun revenu. Devrais-je remplir des déclarations?

Certainement! Même si vous n'avez gagné aucun revenu durant l'année, vous pourriez recevoir des sommes d'argent du gouvernement si vous êtes admissible à des crédits d'impôt remboursables. De plus, même si vous n'avez pas travaillé cette année, vos déclarations de revenus permettent à l'ARC et à Revenu Québec de faire ce qui suit :

  • Calculer les montants des prestations fédérales et provinciales auxquelles vous avez droit (comme le crédit pour la TPS/TVH)

  • Noter à votre dossier certains crédits d'impôt (comme le crédit d'impôt pour frais de scolarité et les intérêts payés sur vos prêts étudiants) que vous n'avez pas demandés cette l'année ou que vous n'avez pas utilisés au complet, et ce, afin de vous permettre de reporter ces montants inutilisés à une année future pour réduire votre impôt à payer cette année-là. Cet avantage se révélera particulièrement intéressant lorsque vous aurez obtenu votre diplôme et que vous gagnerez plus d'argent : le fait de demander vos montants de frais de scolarité inutilisés vous aidera alors à réduire votre impôt à payer.

Exemple :  Georges est étudiant à plein temps en Alberta. Il n'a pas gagné de revenus en 2018, mais il a payé 10 000 $ en frais de scolarité. Étant donné qu'il n'a pas gagné de revenus durant l'année (et qu'il n'a donc pas d'impôt à payer), il ne pourra pas demander de crédit d'impôt pour frais de scolarité dans sa déclaration de revenus de 2018. Toutefois, lorsque Georges produira sa déclaration de revenus de 2018, l'ARC notera à son dossier les 10 000 $ qu'il a payés en frais de scolarité, mais qu'il n'a pas demandés dans sa déclaration de revenus. Il s'agit de son montant inutilisé des frais de scolarité. Georges peut reporter son montant inutilisé des frais de scolarité et le demander dans une année future pour réduire son impôt à payer cette année-là.

Remarque : tous vos montants inutilisés seront indiqués sur l'avis de cotisation que le gouvernement vous enverra une fois que votre déclaration aura été révisée.

Je suis un étudiant étranger. Dois-je produire mes déclarations de revenus?

Si vous avez reçu un revenu provenant de source canadienne (comme un revenu d'emploi provenant d'un employeur canadien) ou que vous avez le statut de résident, vous devrez produire des déclarations. Vous pouvez également demander des crédits d'impôt ainsi que des prestations fédérales et provinciales se rapportant aux frais de scolarité, comme le crédit pour la TPS/TVH.

De quoi ai-je besoin pour produire mes déclarations? 

Avant de commencer vos déclarations, assurez-vous d'avoir en main ce qui suit :

  • Votre numéro d'assurance sociale (NAS)
  • Vos feuillets d'information (comme le T4 relatif à votre rémunération d'emploi ou le T4A relatif aux paiements de REEE)
  • Un registre des revenus gagnés pour lesquels vous n'avez pas reçu de feuillet (y compris les pourboires ou les revenus de placements)
  • Tout certificat fiscal fourni par votre établissement d'enseignement (T2202A, TL11A, TL11B ou TL11C)
  • Vos reçus de frais d'examen ou de délivrance de brevets
  • Vos relevé(s) des intérêts payés sur vos prêts étudiants du gouvernement
  • Vos reçus pour frais de déménagement
  • Vos reçus pour frais de garde d'enfants
  • Vos reçus officiels de dons
  • Vos avis de cotisation ou de nouvelle cotisation de l'année dernière (si vous avez produit des déclarations l'an dernier) pour vérifier vos montants reportés et vos droits de cotisation au REER

Que puis-je déduire dans mes déclarations?

Certains crédits sont destinés uniquement aux étudiants. En voici quelques exemples :

  • Crédit d'impôt pour frais de scolarité – Si vous avez reçu un certificat fiscal de votre établissement d'enseignement (T2202A, TL11A, TL11B ou TL11C)), vous pouvez demander le crédit d'impôt pour frais de scolarité pour les frais admissibles que vous avez payés (le montant payé doit être supérieur à 100 $). Vous pouvez également déclarer les frais d'examen ou de délivrance de brevets que vous avez payés. Si vous n'avez pas besoin d'utiliser tout le montant du crédit d'impôt pour réduire votre impôt à payer à zéro, vous pouvez le transférer à vos parents, à vos grands-parents ou à votre conjoint(e) pour réduire leur impôt à payer OU reporter le montant inutilisé à une année future.

  • Intérêts payés sur vos prêts étudiants – Vous pouvez déclarer les intérêts que vous avez payés sur vos prêts étudiants du gouvernement (comme le Régime d'aide financière aux étudiantes et étudiants de l'Ontario) pour réduire l'impôt sur le revenu que vous devez payer. Si vous n'avez pas besoin de demander la totalité du montant des intérêts sur votre prêt étudiant pour réduire votre impôt, tout montant inutilisé peut être reporté aux 5 années suivantes.

  • Crédits d'impôt et déductions propres à votre province – Toutes les provinces proposent un crédit d'impôt correspondant pour frais de scolarité que vous pouvez également demander. Certaines provinces accordent un montant supplémentaire pour les frais de scolarité ou les manuels afin de vous aider à réduire encore plus votre impôt à payer.

De plus, certaines provinces proposent des crédits d'impôt spécialement conçus pour les nouveaux diplômés. Par exemple, le Québec offre un crédit aux nouveaux diplômés qui travaillent région éloignée, tandis que la Saskatchewan dispose d'un programme pour la rétention des diplômés qui offre jusqu'à 20 000 $ en crédit d'impôt aux étudiants lorsqu'ils produisent leur déclaration de revenus.

Cliquez ici pour voir les crédits d'impôt et les déductions offerts dans votre province.

Vous pourriez aussi avoir droit aux avantages ci-dessous : 

  • Frais de déménagement –  Si, en 2018, vous avez déménagé pour vous rapprocher d’au moins 40 kilomètres (par le plus court chemin du réseau routier public) d’un nouvel endroit pour suivre des cours comme étudiant à plein temps dans un programme d'étude postsecondaire, vous pourriez être en mesure de demander les frais de déménagement dans vos déclarations.

  • Frais de garde d'enfants – Si vous avez payé une personne pour s'occuper de votre enfant afin de vous permettre de poursuivre vos études, vous pourriez demander les frais de garde d'enfants.

  • Dons – Si vous avez fait des dons à un organisme reconnu durant l'année et qu'on vous a remis un reçu officiel, vous pouvez demander un crédit d'impôt pour dons. Si vous avez fait un don par l'intermédiaire de votre établissement d'enseignement, votre certificat T2202A indique peut-être le montant du don (sous le numéro d'étudiant de la case Numéro d'étudiant).

  • Montant canadien pour emploi – Vous pouvez demander ce montant si vous avez occupé un emploi durant l'année.

  • Crédit d'impôt pour solidarité (Québec seulement) – Il s'agit d'un crédit d'impôt destiné aux personnes à faible revenu résidant au Québec que vous pouvez demander dans vos déclarations.

Comment dois-je m'y prendre pour préparer et produire mes déclarations? 

Nous savons qu'il existe de nombreuses options pour préparer et produire vos déclarations de revenus, mais nous proposons aux étudiants une façon simple de le faire. Vous n'avez qu'à entrer vos revenus, à demander vos déductions et à optimiser vos déclarations pour obtenir le remboursement maximal. Voici comment :

  1. Si vous n'avez jamais utilisé le logiciel d'impôt H&R Block, vous devez créer un compte. Si vous avez utilisé le logiciel d'impôt l'année passée, vous pouvez ouvrir une session dans le logiciel d'impôt H&R Block 2018 en utilisant les mêmes nom d'utilisateur et mot de passe.

  2. Si vous produisez vos déclarations pour la première fois, vous devez commencer de nouvelles déclarations.
    • Si vous avez produit vos déclarations à l'aide d'un autre logiciel l'an dernier, vous pourriez être en mesure d'importer certains renseignements dans vos déclarations de 2018.
    • Si vous avez produit vos déclarations à l'aide du logiciel d'impôt H&R Block l'an dernier, cliquez ici pour savoir comment prendre une longueur d'avance sur vos déclarations de 2018 en transférant certains renseignements provenant de vos dernières déclarations.


  3. Dans l'onglet DÉBUTER, entrez vos renseignements personnels. Si vous avez un(e) époux(se), un(e) conjoint(e) de fait ou des personnes à charge, vous devez aussi entrer leurs renseignements.

  4. Lorsque vous êtes à l'onglet SAISIE RAPIDE, vous pouvez importer vos renseignements fiscaux (comme vos feuillets) de l'ARC et de Revenu Québec dans vos déclarations de 2018, et ce, gratuitement!

    Si vous n'avez pas de feuillets à importer ou que vous hésitez à utiliser ce service, rassurez-vous. Vous pouvez sauter cette étape et entrer vos feuillets (comme votre T4), vos certificats fiscaux (comme le T2202A) et vos reçus manuellement à la page FEUILLET RAPIDE. Si vous ne voyez pas de reçu ou de formulaire sur cette page, vous pourrez les entrer dans l'onglet PRÉPARER.

  5. Dans l'onglet PRÉPARER, cochez les cases appropriées pour voir les crédits d'impôt s'y rapportant (par exemple, montant inutilisé des frais de scolarité et prêts étudiants). En parcourant l'onglet, vous pourrez sélectionner les crédits d'impôt et les déductions que vous voulez demander et répondre aux questions exigées par le gouvernement.

  6. C'est dans l'onglet FINALISER que vous pourrez optimiser vos déclarations, par exemple en partageant vos crédits d'impôt avec votre conjoint(e), s'il y a lieu, ou en les transférant à votre conjoint(e) ou à un autre membre de votre famille. Vous pourrez également voir s'il y a des erreurs dans vos déclarations et les corriger avant d'envoyer le tout. Vous verrez même un aperçu du calcul de vos impôts!

  7. Vous voici maintenant à l'onglet SOUMETTRE. Vous pouvez soit transmettre vos déclarations de revenus par ImpôtNet (en ligne), soit les imprimer et les envoyer par la poste à l'ARC ou à Revenu Québec.

  8. Félicitations! L'étape la plus difficile est terminée. Dans les pages suivantes, vous pourrez télécharger vos déclarations en format PDF, demander un avis de cotisation (ADC) express, voir les offres de nos partenaires et nous faire part de vos commentaires pour nous aider à améliorer notre logiciel.

Y a-t-il autre chose que je dois savoir?

  • Assurez-vous de conserver tous vos documents pour une période de six ans. L'ARC et Revenu Québec pourraient vous demander de les fournir plus tard si vos déclarations sont sélectionnées pour un examen approfondi.
  • Prenez soin d'informer l'ARC (et Revenu Québec, s'il y a lieu) de tout changement d'adresse. Pour savoir comment effectuer un changement d'adresse auprès des deux agences, consultez l'article intitulé Avez-vous changé d'adresse postale cette année?
  • Vous pourriez avoir droit aux prestations destinées aux enfants et à la famille. Pour savoir si vous y êtes admissible, cliquez ici.
  • Pour en savoir plus sur l'impôt, consultez le guide Les étudiants et l'impôt de l'ARC et le site Web de Revenu Québec.
Cet article vous a-t-il été utile ?
3 sur 9 ont trouvé cela utile.