Êtes-vous un chauffeur de taxi Uber? Voici ce que vous devez savoir sur vos obligations fiscales

Il est faux de croire que les revenus gagnés par les chauffeurs de services de covoiturage commerciaux comme Uber ou Lyft ne sont pas imposables. En fait, ces revenus sont imposables au même titre que tous les revenus tirés d'un travail autonome.

Pour déclarer ces revenus, vous devez remplir et soumettre le formulaire T2125 : État des résultats des activités d'une entreprise ou d'une profession libérale avec vos déclarations de revenus. Si vous produisez une déclaration de revenus du Québec, vous devez également remplir le formulaire TP-80 : Revenus et dépenses d'entreprise ou de profession. Les deux formulaires T2125 et TP-80 sont combinés dans le logiciel d'impôt de H&R Block.

Remarque : assurez-vous de conserver des dossiers détaillés de toutes les dépenses que vous avez faites comme chauffeur de services de covoiturage commerciaux afin de pouvoir les fournir à l'Agence du revenu du Canada (ARC) et Revenu Québec (s'il y lieu) sur demande.

Perception de la TPS/TVH sur vos tarifs

Si vous êtes un chauffeur de services de covoiturage commerciaux, les règles de la TPS/TVH qui s'appliquent aux chauffeurs de taxi s'appliquent également à vous depuis le 1er juillet 2017. Cela signifie que même si vous gagnez moins de 30 000 $ par année (le seuil du petit fournisseur) comme chauffeur Uber, vous devez quand même vous inscrire à un compte de TPS/TVH, percevoir le montant exact de TPS/TVH sur vos tarifs et remettre ces montants au gouvernement. 

Quel montant de la TPS ou de la TVH dois-je percevoir?

Selon la province ou le territoire où vous habitez (et si vous utilisez la méthode rapide de comptabilité), le montant de la TPS ou de la TVH que vous percevrez et remettrez au gouvernement sera différent. Ainsi, vous devrez percevoir :

  • 5 % en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut, en Saskatchewan et au Yukon
  • 13 % en Ontario
  • 15 % au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve-et-Labrador, au Québec, en Nouvelle-Écosse et à l'Île-du-Prince-Édouard

Puisque la TPS ou la TVH est habituellement comprise dans les tarifs facturés par la compagnie de taxi ou le chauffeur de covoiturage, vous devrez peut-être calculer manuellement le montant de TPS ou de TVH lié à chaque tarif que vous avez facturé.

Exemple :

Supposons que vous êtes un chauffeur de services de covoiturage commerciaux en Ontario, où une TVH de 13 % s'applique à la vente de la plupart des biens et de services. Pour un tarif de 30 $, vous devez verser un montant de TVH de 3,90 $ au gouvernement, calculé comme suit :

30 $ x 0,13 = 3,90 $    

Que dois-je faire une fois que j'ai perçu la TPS/TVH sur mes tarifs?

Vous devrez remplir et produire une déclaration de la TPS/TVH de façon annuelle, trimestrielle ou mensuelle, selon votre période de déclaration. Bien que l'Agence du revenu du Canada (ARC) soit responsable de vous assigner cette période de déclaration, votre revenu total est généralement ce qui détermine le nombre de fois que vous devez produire une déclaration de la TPS/TVH chaque année.

Pour en savoir plus sur la façon de calculer votre revenu total et produire votre déclaration de la TPS/TVH, consultez le site Web de l'ARC.

Puis-je déduire la TPS/TVH que j'ai payée sur mes dépenses?

Oui. Si votre entreprise est inscrite à la TPS/TVH, vous pouvez demander le remboursement de la TPS/TVH que vous avez payée sur certaines dépenses en remplissant le formulaire GST370: Demande de remboursement de la TPS/TVH à l'intention des salariés et des associés.

Où puis-je en savoir plus?

Cet article vous a-t-il été utile ?
5 sur 11 ont trouvé cela utile.