Puis-je faire des retraits de mon REER pour mon conjoint dans le cadre du Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP)?

Oui. En vertu du Régime d'encouragement à l'éducation permanente (REEP), vous pouvez retirer de votre REER jusqu’à 10 000 $ par année (jusqu'à 20 000 $ au total) pour financer votre formation ou vos études à temps plein ou celles de votre époux(se) ou conjoint(e) de fait. Malheureusement, le REEP ne peut pas servir à financer la formation ou les études de vos enfants, ni celles des enfants de votre conjoint(e).

Pour participer au REEP, vous ou votre conjoint(e) devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • Vous détenez un REER.
  • Vous êtes résident du Canada.
  • L'étudiant qui bénéficie du REEP (votre conjoint(e), dans ce cas) est inscrit (ou a reçu une offre d'inscription avant mars de l'année suivante) :
    • Comme étudiant(e) à temps plein*
    • À un programme de formation admissible
    • Dans un établissement d’enseignement agréé
  • Si vous avez effectué un retrait de votre REEP au cours d’une année antérieure, votre période de remboursement ne doit pas avoir commencé.

*Remarque : si l'étudiant qui bénéficie du REEP remplit l'une des conditions relatives à une déficience, il peut être inscrit comme étudiant à temps plein.

Si vous ne remplissez pas l'une des conditions décrites ci-dessus lorsque vous participez au programme, le retrait de votre REER ne sera pas considéré comme admissible et vous devrez inclure le montant de ce retrait comme revenu dans les déclarations de l'année pendant laquelle vous avez reçu ces fonds. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas participer au REEP si votre conjoint(e) a déjà terminé le programme.

Où puis-je en savoir plus?

Cet article vous a-t-il été utile ?
1 sur 4 ont trouvé cela utile.